Les thés et infusions


Le thé vert

Le thé vert est une boisson ancestrale, qui trouve son origine en Chine. Selon la légende, cette boisson aux nombreuses vertus a été découverte par Shen Nong, l’empereur de Chine. Celui-ci avait pris l’habitude de boire de l’eau bouillie, afin de la purifier. Or, pendant son sommeil, des feuilles seraient tombées dans l’eau en train de bouillir sous un arbuste, et c’est ainsi que le thé vert aurait été découvert.

L’Asie est le continent qui consomme le plus de thés, à tous les parfums et à tous moments de la journée. Mais, cette boisson chaude va très vite s’étendre aux autres pays du monde entier, pour devenir la boisson favorite des hommes comme des femmes.

D’où vient cet engouement pour cette boisson ?

Le thé vert est sans contexte l’une des premières boissons, juste après l’eau. Il faut savoir qu’il se boit plus de 35 000 tasses par seconde dans tout le globe. Cet engouement est essentiellement dû aux bienfaits de cette boisson. Selon la médecine chinoise, le thé vert est reconnu comme bienfaisant pour la santé.

Aussi, il est de plus en plus utilisé dans la composition des crèmes antirides, des cosmétiques ou des produits de beauté. Cette boisson possède de nombreuses vertus anti oxydantes, bénéfiques pour la santé, le corps dans son ensemble et serait la boisson de l’éternelle jeunesse.

Les nombreux bienfaits

Pour commencer à ressentir les premiers bienfaits du thé vert, il est conseillé d’en boire de une à trois tasses tous les jours. La théine présente dans cette boisson procure un effet stimulant immédiat, au même titre que la caféine. Aussi, il est recommandé de ne plus en consommer en fin de journée, au risque de ne pas trouver le sommeil.

Outre les effets anti oxydants, cette boisson permet de lutter considérablement contre les radicaux libres qui polluent et détruisent le corps, de ralentir le vieillissement, de stimuler les battements du cœur et de soulager toutes sortes d’inflammations.

Le thé à la menthe

Le thé à la menthe est aussi appelé la boisson du Maroc, car cette boisson trouve son origine dans la culture et le mode de vie de ce pays.

Cette boisson chaude est obtenue par l’infusion de menthe fraîche et de feuille de thé vert. C’est une boisson très sucrée, elle se boit généralement en fin de repas, mais aussi dans la journée lorsqu’il fait trop chaud.

Si le service du repas est assuré par les femmes, le rituel du thé à la menthe est assuré par l’homme, en général le chef de famille.

Certains y ajouteront des pignons grillés ou encore de la cannelle et du miel.

Histoire de cette préparation

Le thé vert à la menthe n’est pas aussi ancien qu’on pourrait le croire. Son histoire remonte au XIXème siècle, date à laquelle les marchés de thés se sont ouverts. Ce sont les habitants du Maroc qui ont commencé à exploiter ces feuilles vertes, pour en faire une boisson aux nombreuses vertus digestives et tonifiantes.

Il n’est pas de coutume de refuser une tasse, si on vous la propose, car cela est considéré comme un affront. Depuis, les choses ont un peu changé et les femmes servent aussi cette boisson chaude, parfumée et agréable en bouche.

Rituel de préparation

Pour préparer cette boisson selon les coutumes, il est nécessaire de mettre des feuilles de thé vert, des feuilles de menthe fraîche et du sucre dans une théière. L’eau chaude sera ensuite ajoutée dans la théière peu à peu, afin que les aromes se diffusent bien. La boisson ainsi constituée ne doit pas infuser plus de trois minutes. Le nectar est servi en hauteur afin de bien l’aérer.

Ce cérémonial fait d’ailleurs partie des traditions dans les restaurants orientaux. La première tasse sera légèrement parfumée, la seconde plus équilibrée et la troisième sera amère et corsée.